Programme de Toulouse pour le 16 octobre

user warning: Can't create/write to file '#sql_5fc_0.MYD' (Errcode: 17) query: SELECT DISTINCT b.* FROM blocks b LEFT JOIN blocks_roles r ON b.module = r.module AND b.delta = r.delta LEFT JOIN i18n_blocks i18n ON (b.module = i18n.module AND b.delta = i18n.delta) WHERE (i18n.language ='fr' OR i18n.language ='' OR i18n.language IS NULL) AND ( b.theme = 'at2008' AND b.status = 1 AND (r.rid IN (1) OR r.rid IS NULL) )ORDER BY b.region, b.weight, b.module in C:\wamp\www\at2015\modules\block\block.module on line 433.

13h30

Accueil des participants

14h00

Amphi

Concorde

Discours d’ouverture - T.Cros, SigmaT et R.Sarmiento, AGILII

Le mot de bienvenue des organisateurs. Présentation de l'évènement.

14h05

Amphi

Concorde

Présentation des méthodes agiles - C. Aubry, O. Azeau, et T.Cros , SigmaT

Les méthodes agiles ont chacune leurs spécificités mais elles sont aussi liées par l'histoire de leur genèse et les valeurs qu'elles partagent.

A travers cette présentation du Manifeste Agile et de deux des principales méthodes Scrum et Extreme Programming, vous découvrirez ce qui change par rapport aux approches traditionnelles de gestion de projet et de développement logiciel.

 

14h45

Amphi

Concorde

 

 

 

 

 

 

L'Agilité en situation - C. Aubry, aubryConseil et P. Kruchten, University of British Columbia – Kruchten Engineering Services Ltd

Il ne subsiste guère de doutes sur la valeur intrinsèque des pratiques agiles : bien appliquées, par les bonnes personnes, sur le bon problème, elles font merveille. Mais

sont-elles toujours adaptées au travail à faire ?

Les projets de développement de logiciel et les organisations qui les mettent en oeuvre couvrent un large spectre. Nous prétendons que la valeur d'une pratique de

développement de logiciel dépend essentiellement de son contexte; et que l'Agilité pour une organisation n'est pas définie simplement par la prise en compte d'un ensemble

labellisé de pratiques, ni même par un degré de conformité au Manifeste Agile.

L'Agilité devrait être définie relativement à la valeur qu'elle apporte aux entreprises, c'est à dire comme la capacité d'une organisation à réagir et s'adapter plus vite que son

environnement peut changer. Le degré d'Agilité que possède une organisation, ou peut se permettre d'avoir, ne dépend pas que des pratiques mais aussi du contexte dans

lequel elles sont appliquées.

Comment définissons nous le "contexte" ? Par un ensemble d'attributs qui ont une influence dans la sélection de l'ensemble de pratiques qu'une organisation devrait

adopter.

Nous partagerons nos expériences d'application des pratiques Agiles hors de leur coeur de cible. Nous montrerons comment cela nous a menés au concept de processus

agile contextuel.

Nous présenterons des pistes pour faire une transition à l'agilité en évitant les pièges.

15h45

Echanges libres autour d’un café

 

Amphi Concorde

Salle U4-100

Salle U3-109

 

16h15

Outils Agiles – JM. Damas, SigmaT et S. Maldini, ekito

L'acceptation du changement est une valeur fondamentale de l'Agilité.

Il faut un plan mais ce qui lui donne sa vrai valeur, c'est la capacité que l'on a à le modifier pour intégrer les imprévus et notamment les demandes qu'un client n'aurait pas réussi à formuler plus tôt.

La gestion et le suivi du plan Agile méritent des outils dédiés.

Ils vous seront présentés lors de cette démonstration, de façon comparative.

XP Game – T. Cros et D. Brocard, SigmaT

Le fameux XP Game : un atelier ludique et percutant pour découvrir les

bases de la planification agile.

La planification est basée sur la notion de point, une unité virtuelle qui

définit plus une estimation d'effort que de temps à proprement parler.

La contrepartie est la vélocité qui est en quelque sorte la capacité

d'effort de l'équipe dans une itération. Ce type de planification et

d'estimation permet de s'affranchir des découpages sans fin en

réunions. C'est aussi particulièrement efficace pour atteindre l'objectif

ultime de la planification : prévoir.

Senteurs Agiles – T. Lissajoux, Octo

Inspirées des "code smells", les odeurs (smells) sont désormais utilisées au niveau de l'équipe, de son management et de l'organisation dans laquelle elle s'inscrit. Elles caractérisent des situations susceptibles de poser problème et peuvent servir d'alertes à l'équipe.

Cet atelier a pour objectif d'explorer l'utilisation d'odeurs pour identifier des problèmes existants, mais aussi pour anticiper et prévenir des écueils potentiels.

A l'issue de l'atelier, les participants disposent de nouvelles techniques, simples et ludiques, à utiliser au sein de leur équipe pour réfléchir et s'améliorer.

 

17h15

Amphi

Concorde

XP chez Igeoss- Après 4 années de pratiqueD. Desmarest, Igeoss

Igeoss développe des logiciels de modélisation géo-mécanique utilisés par les compagnies pétrolières.

La gestion des développement est faite selon XP :

- la mise en oeuvre d'XP chez Igeoss,

- ce qui a fonctionné (et fonctionne toujours),

- ce qui n'a pas fonctionné.

18h15

Amphi

Concorde

Discours de fermeture - C. Aubry, O. Azeau, T.Cros, JM. Damas , H. Leblanc, SigmaT et R. Sarmiento, AGILII

Le mot de la fin et remerciement des sponsors par les organisateurs.

18h30

Echanges libres autour d'un apéritif et ses petits fours



Légende

Conférence

Retour d’expérience

Démonstration

Atelier